ans sa vocation entre autres de faciliter l’accès aux Crédits ; d’améliorer l’environnement des Affaires en Guinée ; d’élargir l’assiette fiscale et d’appuyer les adhérents à travers la formation, le Centre de Gestion Agréé (CGA) Matam a signé un Protocole d’Accord avec « Crédit Kash » Guinée ce jeudi 16 février 2020 à son siège sis au carrefour « consentin » dans la Commune de Matam.

L’objectif de cette rencontre était d’écouter des Opérateurs Economiques, pour pouvoir ensemble en terme de diagnostic qu’est-ce que « Crédit Kash » pourrait faire pour eux concrètement à fait savoir Macky DIALLO Chargé des Affaires Entreprises à « Crédit Kash » Guinée:  » Dans un premier temps nous avons eu le plaisir de savoir qu’il y a des entrepreneurs très expérimentés, membre de ce réseau, qui sont des clients déjà bancarisés et avec l’appui du CGA, qui est aussi une institution pas en tant que telle pour pouvoir aider c’est opérateurs vis-à-vis de l’administration fiscale dans leurs démarches et leurs missions économiques. Nous nous pensons pouvoir apporter notre soutien en terme de conseils mais aussi en termes d’accompagnement, vis-à-vis des besoins, que ces entrepreneurs pourront étaler lors des prochaines discussions. «   a t il expliqué.

Ce partenariat bilatéral entre le CGA Matam et « Crédit Kash » Guinée vise en particulier deux aspects  » un aspect de concept, et un aspect de financement. Dans notre démarche de financement, il est clair que, il y a des conditions auxquelles, certains entrepreneurs soucieux doivent respecter pour avoir accès aux financements et c’est normal. Nous pensons très concrètement en fonction du besoin, de chaque entrepreneur, nous sommes capable de pouvoir réagir et nous nous positionnons dans une démarche de conseil au près de ces personnes pour pouvoir mieux structurer leurs activités mais avec l’aide bien sûr du CGA. »  a souligné Macky DIALLO chargé des Affaires Entreprises de   «Crédit Kash » Guinée.

L’Administrateur Général du Centre de Gestion Agréé Matam (CGA), Karamoko Amadou BALDE revient sur le pourquoi de ce partenariat :  » C’est toujours dans le cadre d’accompagner les Opérateurs dans le secteur informel. Nous avons pensé donc de tendre la main à une Banque micro finance qui va accompagner ces acteurs du secteur informel. Ce partenariat va permettre aux Adhérents de développer leurs activités en moindre coût parce qu’on va les accompagner avec des taux raisonnables à travers la Banque « Crédit Kash ». Aujourd’hui le taux de virement au RTDS coûte cher donc avec « Crédit Kash » nous avons pu négocier jusqu’à obtenir le taux de la Banque Centrale pour les Adhérents du CGA Matam. » a t- il argué.

Article précédentOuverture D’une Annexe APIP-Guinée Au CGA MATAM
Article suivantLe CGA ACADEMIE, une nouvelle réforme pour remplir votre vie professionnelle pleine de voluptés !